Livre Dieu au banc accusés

Description :

Mon argument contre Dieu était que l’univers me semblait terriblement cruel et injuste. Mais d’où me venait le concept du juste et de l’injuste ? On ne dit pas qu’une ligne est tordue tant qu’on n’a pas une certaine idée de ce qu’est une ligne droite. À quoi donc est-ce que je comparais l’univers quand je le qualifiais d’injuste ?
C.S. Lewis

Dieu au banc des accusés est un recueil d’essais et de discours sur des sujets très variés, touchant à quelques grandes questions que l’homme se pose face à Dieu. Ouvrir un livre de Lewis, c’est toujours comme ouvrir une fenêtre dans une pièce qui sent le renfermé. C’est particulièrement vrai des brefs articles de ce recueil qu’il avait l’habitude de rédiger pour certains périodiques.

Qu’il s’agisse du « mythe devenu fait », de la réalité des miracles, des rapports entre science et religion ou de la tendance de l’homme moderne à rendre Dieu responsable de tous les maux de l’univers, Lewis nous interpelle et nous entraîne dans des réflexions lumineuses, celles qui lui ont fait dire : L’athéisme s’avère être trop simpliste. Si l’univers dans son ensemble n’a aucune signification, nous n’aurions jamais dû découvrir qu’il n’a aucune signification.

 

Table des matières :

  • Préface
  • Miracles
  • Dogme et univers
  • Le mythe devenu fait
  • Religion et science
  • Les lois de la nature
  • Le grand miracle
  • Homme ou lapin ?
  • Le problème avec « X » est que…
  • Que faire de Jésus-Christ ?
  • Des prêtresses dans l’Église ?
  • Dieu au banc des accusés
  • Nous n’avons aucun droit au bonheur