DescrLa belle mort de l’athéisme moderne, Philippe Nemoiption : L’auteur, catholique, décrit l’essoufflement de la pensée athée contemporaine. Pas parce que les penseurs chrétiens l’auraient vaillament combattu et vaincu, mais parce que ses différents courants s’épuisent les uns après les autres. Le positivisme est dépassé, les millénarismes laïcisés ne font plus rêver, on n’ose plus rechercher la transcendance dans l’ésthétique, et ainsi de suite. L’athéisme ne parvient pas non plus à proposer une cohérence en éthique. Le livre fait une très bonne lecture pour se convaincre que la vision du monde proposée par l’athéisme n’est pas viable à terme. La critique est faite d’un point de vue catholique et thomiste, ce qui se perçoit dans les positions prises. Le lecteur évangélique aura soin de trier parmi les affirmations éthiques et théologiques de l’ouvrage.

Voir la recension plus complète proposée par Yannick Imbert.

Niveau : confirmé

Philippe Nemo, La belle mort de l’athéisme moderne, PUF, 2012