Couverture du livre "la science est pour Dieu"Description : (par l’éditeur) Dans le dialogue avec les sciences, l’apologétique chrétienne sort aujourd’hui de sa posture défensive. Plusieurs nouveaux arguments en faveur de la foi, basés sur des acquis scientifiques récents, lui permettent de passer à l’offensive. L’apport le plus significatif est venu de la cosmologie, avec la découverte du début temporel de notre univers et de l’« ajustement fin » (fine-tuning) des constantes naturelles. Mais d’autres contributions importantes proviennent aussi des sciences cognitives, montrant le caractère « naturel » des croyances religieuses, et des découvertes archéologiques, qui permettent une meilleure connaissance du judaïsme dans lequel le Nouveau Testament est né et apportent de nouveaux arguments en faveur de la fiabilité historique des Évangiles.

Ce livre fait le point sur ces travaux récents. Il présente les données sur lesquelles s’appuient ces arguments et évalue leur validité. Que prouvent-ils exactement ? Jusqu’à quel point sont-ils un appui pour l’apologétique chrétienne ? Quelles sont les objections possibles ? Les contributeurs sont des spécialistes en exégèse biblique, cosmologie, sciences cognitives, neurosciences ou philosophie.

Niveau : académique

Peter Williams, Micaël Razzano, Roger Pouivet, Alexis Masson, Emily Burdett, Sylvain Bréchet, Lydia Jaeger, La science est pour Dieu. De nouveaux arguments scientifiques pour la foi, Groupes Bibliques UniversitairesExcelsis, Collection Terre nouvelle, 2017.

Table des matières