Description : Issu d’une rencontre du Réseau Évangéliques et Sciences Humaines et amplifié de plusieurs autres contributions, ce livre aborde sous des angles divers la question de la violence. La première partie traite la question du lien entre religion et violence. Deux contribution d’Émile Nicole abordent respectivement l’accusation faite au monothéisme de favoriser la violence, et la capacité (ou non) de la Bible a apporter une réponse au problème de la violence dans le monde.  La réponse et modérée, reconnaissant dans le Nouveau Testament le but d’éliminer la violence personnelle de la vie du croyant, mais pas l’objectif d’éradiquer la violence de la terre avant le jour du jugement dernier. Une contribution de Karim Arezki permet de mieux comprendre la violence de l’islam radical, tout en la situant dans le cadre de la théologie musulmane. La contribution d’Henri Blocher en dialogue avec la compréhension qu’a René Girard du sacrifice de Jésus est plus théologique qu’apologétique.

Une seconde partie traite de la violence dans la société contemporaine, dans le cinéma, la vie familial et le droit. Ces différents apports montrent de bons exemple de réflexion sur un sujet de société important, à la lumière de la foi chrétienne. Les deux contributions d’Émile Nicole resteront certainement les plus utiles pour qui veut traiter de la problématique de la violence dans la Bible et dans les religions.

Niveau : confirmé/académique

La violence, une fatalité ? Michaël Razzano, sous dir., coll. Terre Nouvelle, ExcelsisGBU, 2017

Contributions de : Karim Arezki, Agnès Blocher, Henri Blocher, Émile Nicole, Micaël Razzano, Charles-Éric de Saint-Germain, Jean-Baptiste Separi.